Avec l’arrivée de mes enfants en 2011, 2015 et 2019, je me suis donné le temps de prendre du recul sur notre mode de vie et de consommation. Pas à pas, au sein de mon foyer nous décidions, tel le colibri* de la légénde amérindienne, de faire notre part. Cela passait par ralentir, consommer mieux, moins, local, bio, en circuit court. Ce cheminement m’a conduit à intégrer le bureau d’une AMAP avec comme moteur : l’envie d’offrir au plus grand nombre la possibilité de consommer sain, local, de saison, le tout au juste prix pour le “consom’acteur” et le producteur.

Engagée dans cette démarche, j’ai commencé à fabriquer des savons et des cosmétiques naturels. Tout d’abord pour mon foyer, puis ma famille et mes amis.  Très vite a émergé l’envie d’entreprendre et ainsi de concilier mes valeurs et mon expérience de la gestion d’entreprise.

Pour professionnaliser ma démarche, je me forme en 2017 auprès de pionniers du savon à froid en France, “Aromanature”. J’ai aussi appris la réglementation auprès d’une pharmacienne évaluatrice en cosmétique. Ensuite, je me suis lancée activement dans la démarche de création de ma savonnerie artisanale.

savonnerie-vallée-verte---logo-rond

Pour conclure, revenons à la légende amérindienne du colibri* :

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : “Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! “

Et le colibri lui répondait : “Je le sais, mais je fais ma part”.

les mains dans la pate - contact

A mon tour, je veux faire ma part en mettant la main à la pâte et ainsi permettre à toujours plus de personnes d’accéder à des cosmétiques de qualité, simples et composés uniquement de l’essentiel.

Emilie